Photo / vidéo

programmes des cours :

 

 

blog :

studio jaune

Coline Carpentier

Ancienne étudiante

 

Raconte nous des choses à propos de toi ?

Je m’appelle Coline, j’ai 23 ans et je suis actuellement photographe et vidéaste de profession. Passionnée depuis très jeune par la photographie, je me suis orientée vers un baccalauréat Cinéma Audiovisuel. Devenue férue de cinéma, j’ai confirmé le fait que je voulais travailler dans le monde des images. Je me suis donc inscrite à Saint-Luc en section photo et vidéo. Depuis ma passion pour la photographie et le cinéma ne fait que s’accroître. Aujourd’hui je suis très heureuse d’avoir fait de ma passion mon métier.

Quelle est ton expérience ?

Diplômée depuis juillet 2015, je suis à ce jour photographe et vidéaste indépendante basée dans le Nord de la France. À ma sortie de Saint-Luc, j’ai fait le choix de devenir auto-entrepreneur afin de gérer moi-même l’intégralité de mon travail ( réalisation de prises de vue, montage, retouches, communication, comptabilité..).

J’ai notamment pris le parti de ne pas me spécialiser ; je réalise des projets photo en tout genre tels que la mode, le reportage, l’évènementiel.. En parallèle à mon travail, je continue à avoir des projets personnels bien entendu.

Certaines rencontres que j’ai faites ces dernières années m’ont permis d’exposer.. J’ai par exemple eu la chance de pouvoir exposer à La Maison des Associations à Roubaix, au Palais de Porte Dorée à Paris, au Palais Rameau à Lille..

Qu’aimes-tu le plus dans ton job ?

Depuis que je suis photographe je n’ai jamais été une seule fois victime de la routine. Je suis amenée à répondre à diverses commandes que ce soit en photographie ou vidéo, chacune est unique et toujours pleine de surprises.

Le fait d’être 100% autonome dans mon travail est aussi un plus. J’aime gérer mes projets de A à Z ; j’aime avoir la satisfaction de dire «  c’est moi qui l’ai fait, toute seule comme une grande. » Cependant, il est vrai que lorsque les choses se déroulent moins bien, on ne peut en vouloir qu’à soi-même.

Que préférais-tu à Saint-Luc ?

Sans hésiter, l’ambiance générale ! Peut être que cet aspect ne devrait pas être en haut de la liste des choses que je préférais à Saint-Luc, mais les moments que j’ai vécu, les personnes que j’ai rencontré m’ont permis de m’épanouir, et qui dit épanouissement dit motivation et inspiration dans mon travail.

Saint-Luc est une grande famille, profs et élèves confondus, et il est agréable d’en faire partie !

Qui ou quelle est ta plus grande source d’inspiration ?

Que je le veuille ou non, Internet a une influence assez importante sur mon travail.

Toutefois, ma plus grande inspiration vient de ce qui m’entoure, principalement les décors urbains. J’aime marcher et repérer des endroits qui feront office de décors pour mes futures séances photo. Lorsque je suis équipée de mon appareil, j’immortalise l’instant présent que m’offre le monde extérieur. Mes clichés n’ont d’autre prétention que d’associer, dans une suite esthétique, des géométries, des éléments naturels, des couleurs.. Je cherche à déceler une certaine sensibilité dans les décors les plus abruptes de notre siècle.

Quels sont les conseils que tu donnerais aux nouveaux étudiants ?

Je n’ai pas forcément de conseils à donner aux nouveaux élèves, après tout chacun vit son expérience telle qu’il l’entend. Cependant, malgré le fait que je sois une adepte du au jour le jour, je pense que les étudiants ne doivent pas hésiter à collaborer artistiquement, avec d’autres étudiants ou professionnels, afin d’enrichir leur expérience et se constituer un début de carnet d’adresses.