La première Récupérathèque a été créée en 2015 aux Beaux-Arts de Lyon par Olivier Milis et Esther Coillet-Matillon. En 2017, la Fédération des Récupérathèques est née et en regroupe aujourd’hui plus de
22 en Europe.

Prochainement, l’ESA aura également sa récupérathèque qui visera à favoriser la solidarité, la durabilité et créera du lien social.

Réel lieu de recyclage et de revolarisation, la récupérathèque permettra aux étudiants de se procurer des matériaux à moindre coût.

Le projet est soutenu par l’ARES (Appel à projets 2022/développement durable).