Design

programmes des cours :

 

 

Magali Vangilbergen

Professeure de cours généraux, conservatrice-adjointe au Musée des Beaux-Arts de Tournai

 

J’ai  la  chance  de  réaliser  un  métier  qui  est  également  une  passion.  Etant  historienne  de  l’art  de formation  et  ayant  orienté  mon  parcours  vers  une  approche pédagogique  de  cette  matière,  je travaille  dans  l’enseignement  depuis  bientôt  dix  ans. J’ai    été  embauchée à  L’ESA  Saint-Luc  en  2010 pour  le  cours  de  Culture  générale  augmenté  du  cours  d’Art  contemporain  en  2014.  J’ai  également enseigné  l’histoire  de  l’art  à  l’ESA  Saint-Luc  de  Liège  durant  trois  ans.  En  plus  de  mon  métier  d’enseignante, je suis également Conservatrice-adjointe au Musée des Beaux-Arts de Tournai, ce qui me permet  d’exercer  ma  passion  différemment  mais  de  manière  complémentaire.  En  effet,  le  contact direct avec les œuvres est extrêmement enrichissant et gratifiant.

J’enseigne  deux matières.  La  première  traite  des  arts premiers  à  travers lesquels  ce  qu’il  m’importe d’apprendre aux étudiants, au-delà des formes et des matériaux employés, au-delà des classifications inhérentes  à  l’histoire  de  l’art,  c’est  l’histoire  commune  des  peuples  qui,  bien  qu’éloignés  géographiquement ou dans le temps, se sont construits  un imaginaire  collectif, répondent aux mêmes archétypes, ont un besoin commun de transcendance et de beauté. Le second cours que je donne, l’art contemporain, me permet de partager avec les étudiants une réflexion autour des productions d’artistes actuels qui s’engagent, qui laissent à voir les problèmes de notre société mais qui dévoilent également la beauté du quotidien.

Ce  qui  me  plait  dans  l’enseignement  c’est  le  partage  de  ces  valeurs  et  de  ces  notions  que  j’affectionne.  Pour  moi,  enseigner  l’histoire  de  l’art  va  bien  au-delà  du  fait  de  transmettre  des concepts, des dates et des images : c’est véritablement transmettre une idée de transcendance de l’ordinaire et du quotidien. D’un point de vue strictement personnel, l’enrichissement que je tire de l’enseignement  est  le  fait  de  rester  perpétuellement  une  « étudiante »,  c’est-à-dire, de  continuer  à apprendre et à découvrir de nouvelles données afin de pouvoir les transmettre à mon tour.

Les conseils que je donnerais aux étudiants : restez toujours fidèles à vous-mêmes, soyez passionnés, donnez-vous les moyens d’y arriver et de partager vos valeurs, votre passion !