Publicité

Denis Scieur

Professeur d’atelier

 

Quelle est ton expérience ? 
Après mes études à Saint-Luc, j’ai effectué une année de stage et j’ai ensuite travaillé en agence pendant 6 ans. Le directeur artistique avec lequel je travaillais à l’époque, une graphiste et moi-même alors ensuite choisi de monter notre propre boîte de communication.
Comment en es-tu venu à travailler à Saint-Luc ?
Dans un premier temps, j’ai été sollicité comme membre du jury pour les épreuves de fin d’année. J’ai trouvé ça très intéressant et à la fois un peu frustrant de ne pas pouvoir discuter plus longuement des sujets exposés avec les étudiants. En 2011, j’ai rejoint l’équipe de la section Pub à St Luc grâce à Jacques Decobecq et Bruno Boulanger.
Qu’aimes-tu le plus dans ton job ?
Je dois bien avouer qu’avant 2011, je n’aurais jamais imaginé devenir prof !! J’ai très vite mesuré à quel point c’était une chance de pouvoir partager mon expérience/ mon point de vue avec tous ces étudiants. Le contact que nous avons avec eux, les expériences que nous partageons sont vraiment très enrichissantes. Et en plus, j’ai des collègues formidables. La vie est belle 😉
Que préfères-tu à Saint-Luc ?
Voir grandir les étudiants. Je pense que c’est ce qui me motive le plus. Passer 3 ans avec eux (parfois plus), les voir sortir et trouver un job. Et je pense que c’est une motivation qui partagée par mes collègues. Nous sommes une bonne équipe, soudée, cohérente. Il y a une véritable relation de confiance qui se crée avec les étudiants et j’apprécie beaucoup cela.
Qui ou quelle est ta plus grande source d’inspiration ?
Tout ce qui m’entoure est source d’inspiration. J’essaie simplement de rester curieux. Alors, toutes les rencontres, les expos, les films, les reportages, les expériences quelles qu’elles soient, se révèlent des sources d’inspiration.
Quels sont les conseils que tu donnerais aux nouveaux étudiants ?
Je pense que la curiosité est la clé. Bien sûr, je pourrais dire qu’il est important de garder les yeux ouverts sur le monde, de voir des expos, de lire, de s’intéresser à un maximum de choses, de vivre un maximum de choses… Mais quand on est curieux, tout cela est finalement assez naturel. Donc voilà.
Mes conseils : soyez curieux et n’ayez pas peur de vous tromper.