Graphisme

programmes des cours :

 

Damien Mathé

Professeur d’atelier

Qui suis-je ?

Damien Mathé, professeur de Graphisme et Création Numérique au sein de l’option Graphisme à l’École Supérieure des Arts Saint-Luc de Tournai.

Ma pédagogie

L’objectif principal de mes cours est de développer les cultures graphique et numérique des étudiants. De leur faire découvrir le potentiel des outils contemporains au service de leurs images. À mon sens, un graphiste est avant tout un créatif et un concepteur. Mais il doit également s’intéresser aux nouveaux moyens d’expression, qui ouvriront de nouvelles dimensions à son travail.

Le graphisme est partout. Parfois il n’est que pure émotion, parfois il structure l’information et la rend lisible. C’est un langage visuel qui se métamorphose avec le monde. Les jeunes générations sont sans aucun doute celles qui peuvent s’adapter le plus facilement aux changements… À condition d’y être correctement préparé. Sans travail, rien ne se fera.

De nos jours, les applications deviennent de plus en plus simples, voire simplistes, c’est pourquoi je pense qu’il est indispensable de combattre les automatismes. Il faut enseigner une vraie maîtrise des logiciels. Ce qui permettra au graphiste de rester maître de son contenu et d’éviter l’uniformisation des traitements visuels. Pour garder une longueur d’avance sur les algorithmes, le créatif doit connaître son outil ! Pas simplement suivre une utilisation balisée, qu’il est parfois fort tentant de suivre par confort.

L’outil numérique est omniprésent dans nos vies, sous de nombreuses formes. Bien que son usage soit généralisé, il lui arrive encore d’être mal compris et de susciter de la méfiance ou un relatif manque d’intérêt au-delà de ses fonctions les plus primaires. C’est aussi mon rôle de pousser les étudiants à « briser la glace » et d’accepter une certaine forme de complexité. En devenant de plus en plus pointu dans l’exploitation des outils, l’étudiant s’ouvre de nouvelles possibilités et se professionnalise. La polyvalence n’a jamais autant été prisée et recherchée qu’aujourd’hui.

En conclusion

Face aux défis de demain, et aux métiers émergents, ma démarche consiste à développer la créativité de mes étudiants à travers des projets tournés vers l’avenir. Je veux tout simplement leur donner envie de créer, mais d’une façon différente, non linéaire, et parfois plus expérimentale.

De cet enthousiasme dépend directement leur futur métier de créateur.