Design

programmes des cours :

 

 

Peter Van de Kerckhove

Professeur d’atelier, artiste peintre.

 

Être curieux, enlever la couverture, dépoussiérer et faire reluire : dans le nuage du reflet, il y a le génie.

Se faire rencontrer, les choses qui ne se rencontrent pas souvent.

Relier les mondes, prendre au filet, tuer au harpon.

Briser les chiens de faïence et le cochon tirelire.

Se laisser envahir par la nature fluide dans la future e-voiture à batteries escamotables sans lithium ni cadmium.

Les gouttelettes de vaporette ont éteintes l’allume-cigare.

Aimer, donner à l’instant, aux projets pour demain et de temps en temps brûler un pneumatique aux sculptures profondes mais à la gomme tendre.

Du silex à facettes à l’impression 3D, de la production de précision au fameux flou artistique.

L’esprit unique concocte, parfois résiste.

L’esprit participatif délibère, parfois hésite comprends.

L’objet en est le reflet, le témoin temporel, la trace dans la strate.

Le bout de terre cuite mis à jour et  à niveau.

L’œuvre de l’homme ou la débrouillardise d’un bricoleur.

Pour l’ivresse du chêne qui embrasse le tonneau pour l’envoûtement de l’épicéa qui cerne le violon.

Du vin qui appelle le vide à vide, qui amplifie le son, le tonneau transpire, le violon respire ;

Faudra quand même bien étoffer votre jargon et ouvrir vos écoutilles à fond.

Venir chez nous, qui sait tout, opte pour le pistolet à colle ou le colson.

Le radeau du S.T.O. à le ventre plein.

Si on pouvait être sérieux une minute, je dirais qu’on ne s’ennuie jamais.

Du plaisir, du travail, je pense donc je suis, à vos poubelles, partez ! Ou recyclez !