Design

programmes des cours :

 

 

Guillaume Haudrechy

Ancien étudiant

 

Raconte-nous des choses à propos de toi ?

J’ai toujours été créatif et technique.

Je pratique de nombreux sports de glisse ( surf, ski alpin , ski rando, roller/skate… ) j’adore l’adrénaline !

Je suis un passionné de techniques, design et innovation.

J’aime échanger autour d’un sujet en équipe.

Bricoleur dans l’âme, je manipule tous les types d’outils ( CAO/DAO , Machines ) et j’adore solutionner des problématiques process/produit.

Je suis, je suis …. MacGyver ! 😉

Quelle est ton expérience ?

J’ai été recruté par une société de vente de luminaires/décoration directement via l’école après ma dernière année de STO.

J’y ai travaillé durant 2 ans au poste de Designer produit, j’ai découvert la production et les problématiques techniques associées.

Ensuite, j’ai travaillé en free-lance pour une société basée à Xiamen (Chine) pour laquelle j’ai développé une gamme de mobilier de jardin.

Puis, passage de 3 ans dans une société de transformation de matières plastiques où j’ai découvert les process industriels de soudure des thermoplastiques et de thermoformage; ce passage m’a permis d’acquérir une expérience forte sur ces technologies.

Et comme je suis très curieux et que j’adore le changement, j’ai prospecté les offres d’emploi dans d’autres domaines tels que l’automobile, le mobilier et le sport … et c’est le sport qui m’a absorbé !

J’ai donc intégré DÉCATHLON en mars 2010 et j’y ai occupé différentes fonctions :

– Responsable prototypage Industriel Soudure Thermoplastiques

– Chef de projet Modélisation 3D

– Manager Atelier de Prototypage Industriel

– Ingénieur Méthodes Soudure et Collage des matériaux plastiques

et je suis actuellement Responsable Innovation Cross Process (innovation process indus, transferts de technologies, rupture usage…)

Comment en es-tu venu à choisir Saint-Luc ?

A ma sortie du lycée (français), j’avais mon Baccalauréat Scientifique en poche et j’hésitais entre des études d’art (Design produit/Aménagement intérieur) ou de Kinésithérapeute .

Mon choix fût celui de ma passion et j’ai donc déposé mes dossiers dans plusieurs écoles : ESAAT, BOULE, KIENS et SAINT-LUC.

Accepté dans chacune d’entre elles j’ai dû faire un choix…

Qu’aimes-tu le plus dans ton job ? 

La liberté d’entreprendre !

Le monde est un immense terrain de jeu et il offre de multiples inspirations à qui sait l’observer !

J’adore échanger avec des designers, ingénieurs produits et surtout avec les clients qui nous remontent leurs problématiques.

Que préfères tu à Saint-Luc ?

La proximité avec l’équipe enseignante : ils sont ouverts, à l’écoute et n’hésitent pas à te recadrer quand il le faut !

Le rapport très proche avec la matière et les techniques de transformation est un des points forts de Saint-Luc : on y apprend à découvrir les matières, à en comprendre les limites et à en maîtriser les subtilités.

La réalisation d’un projet, du concept papier au prototype fonctionnel échelle 1:1, pousse les étudiants à emprunter des pistes inconnues et à se former par l’essai ( et l’erreur aussi ! )

Qui ou quelle est ta plus grande source d’inspiration ?

Tout.

J’observe tout, tout le temps, je suis toujours à l’affût d’un détail technique ou esthétique . Mais également la masse, la globalité, un ensemble, un système peut être une source d’inspiration.

Quels sont les conseils que tu donnerais aux nouveaux étudiants ?

Fais ce qui te plaît !

Prend du plaisir à faire les choses, c’est comme ça que tu atteindras la performance.

Trompe toi et recommence en mieux.