Photo / vidéo

programmes des cours :

 

 

blog :

studio jaune

Camille Holtz

Ancienne étudiante

 

Raconte-nous des choses à propos de toi ? 

Je m’appelle Camille Holtz, je suis française et j’ai grandi dans un village en Alsace. Après un Bac Littéraire,  option Arts Plastiques, je suis entrée à Saint-Luc en photographie et vidéo. Avant d’arriver à Saint-Luc, je faisais de la photo argentique mais je n’avais jamais réalisé de vidéo.

Quelle est ton expérience ?

Après Saint-Luc, j’ai poursuivi mes études de photo/vidéo aux Arts Décoratifs de Paris où j’ai obtenu mon diplôme en 2014. En 2016, j’ai fait un master 2 en cinéma documentaire de création à l’École documentaire de Lussas (Ardèche). Depuis 2017, je vis et travaille à Marseille. Je fais partie d’un collectif de jeunes artistes : le collectif Nou. Nous organisons des cycles de projections, notamment à Paris au cinéma des Grands Voisins.

​Qu’aimes-tu le plus dans ton job ?

Ma pratique artistique s’articule autour de la photographie, du cinéma et de l’édition. Les moments qui me réjouissent le plus sont ceux où un projet se concrétise et rencontre un public.

Que préférais-tu à Saint-Luc ?

Je trouve que le secteur photo/vidéo de Saint-Luc et ses enseignants ont pour qualité de laisser une grande liberté aux étudiants. C’est une formation où l’on peut choisir de se spécialiser dans différents domaines : documentaire, mode, expérimental, mise en scène. L’école met aussi a disposition un studio photo, une imprimante professionnelle et un pôle informatique.

Qui ou quelle est ta plus grande source d’inspiration ?

Je m’inspire d’artistes contemporains tels que : Wolfgang Tillmans, Nan Goldin, Dirk Braeckman, Larry Clark, Gus Van Sant.

Quels sont les conseils que tu donnerais aux nouveaux étudiants ?

Pour les personnes qui veulent faire leurs études à Saint-Luc, je conseillerais d’être passionné et autonome.

Liens :

holtzcamille.tumblr.com
https://vimeo.com/noucollectif
http://www.noucollectif.com/
 http://www.editionsfpcf.com/index.php/books-zines/fetiches/
http://pointcontemporain.com/entretien-avec-camille-holtz